A3DL-JDR

Association de Jeux de Rôles subventionnée par la Mairie de Beaufort-en-Vallée
 
AccueilNotre Site WebFaceBookS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation du Jeu de Rôle :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Dragon
Je suis une légende
Je suis une légende
avatar


MessageSujet: Présentation du Jeu de Rôle :   Ven 7 Aoû 2009 - 15:20

Le Jeu de Rôle



Qu’est ce que c’est ?

Un jeu de rôle (JdR), est un jeu de société dans lequel plusieurs participants créent et vivent ensemble une histoire par le biais de dialogues, chacun incarnant un personnage dans un univers de jeu définit. Les rôlistes (joueurs de Jeu de Rôle) jouent le rôle de leur personnage.

Tout le monde ou presque a déjà fait ou jouer à des jeux de rôles, au moins dans sa base.
Prenez deux enfants n’importe où dans le monde, mettez les ensemble, sans console de jeu, sans ballon, sans figurines articulées et observez. Que se passe-t-il ?
Immanquablement, l’un des deux dit à l’autre « et si on était des super héros ? Je suis Superman et toi tu es Joker ».
Pendant des heures, ils vont enchaîner les péripéties, définissant au passage leur univers partagé, ses règles internes, leur méthode pour arbitrer les cas litigieux, faisant moult digressions… Ca ne vous rappelle rien ?
Eh oui, le Jeu de rôle n’est pas autre chose que la transposition pour adultes du jeu d’enfants, le plus universel et naturel des jeux, mais aussi le plus différent des jeux de société traditionnels. Nous avons tous été rôlistes, mais seuls certains d’entre nous continuent.

Les jeux de rôle se distinguent des autres jeux de société car il n'y a généralement ni gagnant ni perdant.
Ce qu’on gagne au cours de partie de Jeu de Rôle dépasse le cadre des gains virtuels d’un personnage fictifs que l’on interprète: l’estime des autres joueurs, sa timidité, son intégration dans un groupe, son érudition, la rencontre avec d’autres milieux sociaux, etc…
Ces enjeux sont généralement secrets, voire inconscients, et leur atteinte n’est pas mesurée, en tous cas pas par le système de jeu. Surtout, le fait que le joueur atteigne son but n’est pas nécessairement lié au « succès » de son personnage dans le scénario, ce qui est spécifique au Jeu de rôle.

Il s’agit plus d’une forme interactive de conte, basée sur des relations sociales et de groupe plutôt que sur la compétition individuelle. Le but du jeu est simplement de s’amuser en participant à une histoire et en jouant un rôle tout en faisant évoluer son personnage.

Le meneur de jeu (MJ ou MD), aussi appelé maître de jeu, est celui qui dirige une partie de jeu de rôle comme un metteur en scène, à l’exception que le groupe de joueurs n’a pas de rôle fermé puisque ce sont leurs décisions et les actions qu’ils font faire à leur personnage qui détermine le déroulement d’une scène.
On peut aussi faire l'analogie avec le théâtre d'improvisation, où un juge donne des éléments imposés à des acteurs.
Le meneur de jeu décrit des scènes, des évènements, voir l’univers de jeu puis ce sont les joueurs qui décident de ce que vont faire leurs personnages. Il gère l’ensemble de l’univers extérieur aux personnages.

Il existe plusieurs sortes de Jeu de Rôle, de la version simple des jeux entre enfants, au jeu de rôle autour d’une table, les jeux de rôle Grandeur Nature ou même les jeux de rôles sur ordinateur ou même les livres Dont Vous Etes Le Héros.
Différentes sections du forum de l’Antre du Dragon des Légendes définissent plus précisément certains des types de jeu de rôle cités.


Le jeu de rôle sur table

Son histoire :

Gary Gygax créa dans la mouvance des jeux de guerre des années 60, un nouveau type de jeu de guerre lié à la parution du Seigneur des Anneaux de Tolkien en 1966 aux États-Unis.
Ce jeu de guerre, appelé ChainMail, mettait en jeu pour la première fois des créatures fantastiques et de la magie. L'innovation qui devait permettre le passage au jeu de rôle était une règle optionnelle : une section permettait le combat « un contre un »; en effet, jamais auparavant une figurine n'avait représenté un individu, mais plutôt une armée ou une unité de combat. Le joueur pouvait donc s'y identifier. Le succès de cette innovation auprès des joueurs fit boule de neige.

En collaboration avec Dave Arneson, considéré comme le co-créateur du jeu de rôle, ils publièrent en janvier 1974 Dungeons & Dragons, le plus célèbre et le plus ancien des jeux de rôle sur table, proposant aux joueurs d'évoluer dans un monde médiéval fantastique à la Tolkien. Ils créèrent le concept de jeu de rôle.

Les mille exemplaires artisanaux de cette première édition trouvèrent rapidement preneurs. Une nouvelle édition, améliorée, vit le jour. D'autres éditeurs de jeux de guerre décidèrent de se mettre à ces nouveaux jeux, dont certaines comme The Chaosium et Game Designers' Workshop auront un succès durable.

Depuis les thèmes se sont diversifiés après s'être concentrés sur le médiéval-fantastique, certains succès cinématographique comme la saga de La Guerre des Etoiles de Georges Lucas ou la réussite de certains jeux d’ordinateur ont abordés tous les univers possibles, futuriste, années 30’s, contemporain, monde magique…etc.

Dès le début, les rôlistes, ont développés un jargon technique à base de franglais, les premiers jeux n'étant disponibles qu'en anglais. Certains termes français, créés dans des clubs, se sont répandus à la faveur des conventions et par les journaux spécialisés.


Ses Principes :

Le jeu de rôle sur table se déroule en séance de quelques heures, généralement 4 à 12 heures avec pause selon la volonté des participants.

Ils se réunissent autour d’une table, l’un étant le meneur de jeu et les autres sont les joueurs.

Le meneur de jeu indique quel jeu il compte faire jouer, soit un des très nombreux jeux existants soit une création personnelle basée sur des règles d’un jeu annexe ou les siennes.

Une fois le jeu définit, s’il s’agit de la première partie, le meneur de jeu fera un descriptif de l’univers de jeu aux joueurs afin qu’ils aient une première idée de l’univers dans lequel évolueront leurs personnages. Dans le cas d’une continuité de partie, le meneur ou l’un des joueurs fera sûrement un résumé de la dernière partie afin que chacun puisse se remettre dedans.
Dans le cas d’une première partie ou suite à la mort d’un personnage, le meneur de jeu aidera les joueurs à créer leurs personnages.

Les personnages sont définis par les règles du jeu joué. Ainsi chaque personnage est doté d’une classe (guerrier, magicien, prêtre, voleur, barbare…), de caractéristiques (force, dextérité, intelligence…), d’une race (elfe, nain, humain…) et de capacités ou compétences propres (natation, équitation, escalade…).
Les exemples entre parenthèses varient de noms ou de concept selon le type de jeu jouer et son univers, ainsi on retrouverait ce genre de nom dans des jeux basés sur Donjons et Dragons alors que dans des jeux comme Star Wars cela serait soldat, roublard, jedi.

Chaque classe de personnage à ces particularités, ses avantages et désavantages et ces concepts propres. C’est pour cela que la description du monde de jeu peut parfois aider un joueur à choisir la classe de son personnage ou la classe qu’il aimerait tout simplement jouer.

Une fois les personnages créés sur papiers, la partie peut commencer.

Le meneur de jeu aura généralement préparer un scénario, une aventure, pour les personnages dans lequel les joueurs devront faire inter agir leurs personnages.

L’inter action des personnages dans l’univers virtuel est uniquement le fait des joueurs.
Ainsi, si un joueur souhaite que son personnage fasse telle ou telle chose, il le décrira au meneur de jeu. S’il souhaite que son personnage parle, le joueur parlera comme s’il était son personnage. C’est en partie ici ou le mot Jeu de Rôle prend tout son sens, le RolePlay en anglais, le joueur joue le rôle de son personnage mais il n’est pas réellement le personnage.

Dans certaines situations de jeu, ces moments RolePlay seront tellement intenses que le joueur devra faire appel à toutes ces facultés humaines pour interpréter son personnage.
Par exemple un joueur jouant un prêtre dont le dieu interdit la destruction des citrons, pourrait avoir des difficultés pour convaincre un autre joueur voulant vendre de la limonade avec son personnage de le faire. Il s’en suivrait un échange RolePlay ou chacun des personnage ferait valoir ces arguments afin de faire changer d’avis l’autre personnage.

Certaines situations de jeu, demanderont que le joueur fasse appel aux caractéristiques ou aux compétences de son personnage, afin de voir s’il arrive à soulever tel coffre ou s’il parvient à escalader tel mur. Généralement les règles des jeux fournissent tous les éléments indiquant si telle ou telle action est réalisable ou impossible.
En outre, souvent certains de ces situations demanderont un jet de dé, Roll-Play en anglais, le jet de dés permettra de tester une compétence ou une capacité du personnage. Les dés couramment utilisés sont les dés à 6 faces traditionnels, les dés à quatre faces, les dés à huit faces, les dés à dix faces et les dés à douze faces.

Ainsi, pour jouer au jeu de rôle, les principaux éléments sont quelques dés, un crayon, une feuille de papier, un peu d’eau et une dose d’imagination (même minime). Certains disant n’avoir aucunes imaginations se sont souvent retrouvés surpris par leur capacité d’imagination ou d’inventivité lors de parties de jeu de rôle.



Sources et inspirations:

-Fédération Française de Jeu de Rôle
http://www.ffjdr.org/jdr/definitions

-Wikipédia, l'Encyclopédie libre
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeu_de_r%C3%B4les
Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation du Jeu de Rôle :
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A3DL-JDR :: L'Antre du Dragon des Légendes, l'association : :: Présentation - Statuts - Réglements-
Sauter vers: